Liens d'accessibilité

Seize militaires tués dans de violents combats à Benghazi


Des hommes armés soutenant le gouvernement auto-proclamé deTripoli. 17 Mars 2015 (Photo Reuters)

Des hommes armés soutenant le gouvernement auto-proclamé deTripoli. 17 Mars 2015 (Photo Reuters)

Ils sont morts dans des affrontements entre les forces du gouvernement officiel et des combattants du groupe État islamique.

Des combats appuyés par des frappes aériennes ont éclaté mardi à Benghazi entre l'armée du général Khalifa Haftar et les militants alliés au groupe État islamique.

16 soldats de l’armée libyenne ont été tués, a déclaré le porte-parole militaire Miloud al-Zawi à LANA, à l’agence de presse du gouvernement officiel.

Zawi a dit à Reuters que les forces spéciales du gouvernement officiel ont repris le camp de défense aérienne entre Mash'hash et Sidi Faraj. Ce camp avait été capturé l'année dernière par les djihadistes, at-il précisé.

Haftar a déclaré la guerre aux militants islamistes à Benghazi il y a plus d'un an, et il a ensuite été nommé commandant en chef pour le gouvernement officiel. Sa campagne n'a pas eu grand succès jusqu’ici. Les deux belligérants semblent combattre à forces égales, mais les djihadistes –notamment de l’étranger- sont de plus en plus nombreux à s’engager dans la bataille en Libye.

Benghazi est l’un des principaux fronts dans la guerre en Libye impliquant deux gouvernements concurrents, un officiel à Tobrouk et un auto-proclamé à Tripoli.

XS
SM
MD
LG