Liens d'accessibilité

Libye: les rebelles gagnent du terrain


Des ressortissants Nigériens dans le port de Misrata attendant leur évacuation

Des ressortissants Nigériens dans le port de Misrata attendant leur évacuation

Les forces opposées au Colonel Kadhafi disent avoir réalisé des avancés dans la ville portuaire de Misrata, assiégée depuis des semaines par les soldats du gouvernement.

C’est au cours de combats intenses que les rebelles auraient repoussé les forces loyales à Mouammar Kadhafi hors de Misrata. Un porte-parole des forces d’opposition explique que même l’aéroport de la ville et ses environs ont été libérés à la suite d’une bataille de deux jours. D’après le Colonel Ahmed Bani, les soldats pro-gouvernementaux seraient désormais à 15 kilomètres de Misrata.

De son côté, l’ONU s’inquiète de la violence des affrontements. Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’organisation, appel à un cessez le feu immédiat. C’est au cours d’une conférence de presse, mercredi, à Genève, qu’il a formulé cette requête, par téléphone en s’adressant directement au Premier ministre libyen al-Baghdadi Ali al-Mahmoudi. Ban Ki-moon a également demandé à ce que le personnel de l’ONU ait accès au pays.

En attendant, de nombreuses personnes continuent de fuir les combats en Libye. Au risque de leur vie, certaines embarquent sur des bateaux, et les accidents sont fréquents. Le Haut Commissariat au Refugiés de l’ONU demande donc aux nations européennes et aux capitaines navigant dans la Méditerranée de sauver ces personnes en fuite. Tout navire quittant la Libye doit être considérée comme un bateau en besoin d’assistance, souligne un porte-parole de l’agence.

XS
SM
MD
LG