Liens d'accessibilité

Libye : les combattants à la recherche d’une trève à Syrte


Un combattant révolutionnaire monte la garde devant une mosquée à Syrte, alors que des familles tentent de sortir de la ville (26 septembre 2011)

Un combattant révolutionnaire monte la garde devant une mosquée à Syrte, alors que des familles tentent de sortir de la ville (26 septembre 2011)

Des avions de l’OTAN ont pilonné les positions des loyalistes pour une troisième journée consécutive, alors que de nombreux civils tentent de quitter la ville natale de Mouammar Kadhafi.

Les combattants du gouvernement provisoire de la Libye et des sages de la tribu de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi essaient de négocier une trêve qui permettrait à des familles de quitter la ville natale de M. Kadhafi, Syrte, assiégée par le CNT et en proie aux bombardements répétés de l’OTAN.

Selon le commandant Tohami Abu Zayan, du Conseil national de transition, les deux camps sont en train de discuter sur un plan qui faciliterait le départ des familles qui sont encore à Syrte. Il a jouté que les combattants essaient aussi de négocier un cessez-le-feu avec les forces loyalistes qui assurent la défense de la ville.

Les forces anti-Kadhafi se sont précipitées vers l’entrée Est de Syrte, lundi, alors que des avions de l’OTAN pilonnaient les positions des loyalistes pour une troisième journée consécutive.

Les combattants du CNT ont distribué de l’eau et de la nourriture aux familles en fuite, tandis que de nombreux civils sortaient de la ville dans des automobiles remplis d’objets personnels. Les combattants ont vérifié les noms des voyageurs, les comparant à une liste de loyalistes présumés, et certains ont été détenus.

XS
SM
MD
LG