Liens d'accessibilité

Libye : le CNT fait face à une farouche résistance à Syrte


Un Lance roquettes multiples du CNT près de Syrte

Un Lance roquettes multiples du CNT près de Syrte

Toujours pas de nouvelle de l’ex-leader libyen qui, selon son porte-parole Moussa Ibrahim, se trouverait toujours en Libye. Selon Ibrahim, les bombardements aériens de l’OTAN ont fait plus de 350 morts à Syrte.

Les troupes du Conseil national de transition (CNT) libyen ont lancé un autre assaut contre Syrte après en avoir été repoussées, vendredi, par les forces loyales à Mouammar Kadhafi. Elles se sont massées samedi dans les faubourgs de la ville, où est né Mouammar Kadhafi, pour reprendre l’offensive. Les combattants pro-Kadhafi ont répliqué par des tirs de roquettes et autres pièces d’artillerie.

Le CNT fait également face à une farouche résistance à Bani Walid, autre bastion des partisans de Kadhafi.

Toujours pas de nouvelle de l’ex-leader libyen qui, selon son porte-parole Moussa Ibrahim, se trouverait toujours en Libye. Selon Ibrahim, les bombardements aériens de l’OTAN ont fait plus de 350 morts à Syrte. Ces allégations ne sont pas confirmées de sources indépendantes.

La Turquie a annoncé le parachutage de 22 tonnes d’aide humanitaire à Bani Wali, autre bastion de Kadhafi. Cette assistance est destiné aux civils qui ont besoin d’une aide d’urgence, a faits avoir le gouvernement libyen.

Vendredi, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a visité la Libye en signe de soutien aux nouvelles autorités.

Egalement vendredi, le Conseil de sécurité de l’ONU a levé certaines des sanctions contre la Libye et allégé d’autres. Le siège de la Libye à l’ONU a été attribué au Conseil national de transition.

XS
SM
MD
LG