Liens d'accessibilité

Libye-Elections: islamistes et libéraux se disent confiants


Le président de la Commission électorale libyenne, Nouri al Abar

Le président de la Commission électorale libyenne, Nouri al Abar

Malgré l'avance des libéraux dans les résultats partiels, les islamistes espèrent obtenir une majorité à la future Assemblée nationale

On attend encore les résultats des législatives—la première consultation de cette nature en Libye depuis 1964. Un décompte partiel révèle qu’une coalition de partis politiques ayant à sa tête l’ancien Premier ministre intérimaire Mahmoud Jibril détient une avance dans huit des 13 circonscriptions, selon des sources proches de la Commission électorale.

Les observateurs internationaux présents en Libye font état de peu d’irrégularités lors de ces législatives libyennes. L’équipe de la Ligue arabe conduite par l’ancien Premier ministre égyptien Essam Sharef qualifie le vote de « réussite historique.»

Des électrices s'apprêtent à voter en Libye

Des électrices s'apprêtent à voter en Libye

Pour Khattar Abou Diab, enseignant de sciences politiques à l’université de Paris, les résultats préliminaires indiquent les électeurs libyens ont peut-être changé l’impression qu’une vague islamiste était en train de submerger la région.

L’Alliance des forces nationales de l’ancien Premier Jibril est constituée de quelques 60 partis politiques et de centaines de groupes de la société civile. Ministre de l’économie sous le régime de Mouammar Kadhafi, Mahmoud Jibril a étudié aux Etats-Unis, et est perçu comme un modéré.

Malgré l’avance des libéraux dans les résultats partiels, les islamistes en Libye ont affirmé qu'ils pourraient obtenir la majorité dans la future assemblée nationale, grâce aux candidats élus au scrutin uninominal.

XS
SM
MD
LG