Liens d'accessibilité

Premieres frappes aériennes sur la Libye


A Paris, le sommet sur la Libye

A Paris, le sommet sur la Libye

Après la résolution de l'ONU l'y autorisant, l'opération de la coalition internationale baptisée "Aube de l'Odyssée" a commencé au-dessus de la Libye par la surveillance effective d'une zone d'exclusion aérienne destinée à protéger les civils de la région de Benghazi.

Le Pentagone confirme que les Etats-Unis ont commencé samedi soir à tirer des missiles sur le système de défense anti-aérienne de la Libye. Plutôt dans la journéee, des avions français avaient bombardé des cibles libyennes , dans le cadre des efforts internationaux pour faire respecter la zone d'exclusion aérienne autorisée par la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

L'objectif est de mettre un terme aux exactions des unités appuyant le colonel Mouammar Khaddafi, a déclaré le président Nicolas Sarkozy, à l'issue d'une réunion d'urgence à Paris sur la crise libyenne entre des représentants de l'Union européenne, de la Ligue arabe et de puissances occidentales - dont la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton.

Deux heures après, les avions français ont atteint un véhicule militaire libyen. Un porte parole militaire français a dit que ce véhicule menaçait des civils. Mais, selon la presse, les avions français ont détruit 4 chars libyens près du bastion rebelle de Benghazi.

Au Brésil, où il est en visite, le président Barack Obama a déclaré que le consensus international est fort pour résoudre cette crise et protéger le peuple libyen.

Pour sa part, la Secrétaire d'Etat Clinton a insisté sur la réalité qui illustre, selon elle, un décallage entre le cessez-le feu dont parle Tripoli et la situation sur le terrain. Mme Clinton souligne que tout nouveau retard mettrait en anger plus de civils libyens encore.

XS
SM
MD
LG