Liens d'accessibilité

Libre-échange UE-USA : Washington vise toujours un accord cette année


Le négociateur américain et porte-parole du représentant spécial américain au Commerce extérieur (USTR) Michael Froman, 7 mai 2015.

Le négociateur américain et porte-parole du représentant spécial américain au Commerce extérieur (USTR) Michael Froman, 7 mai 2015.

La Maison Blanche a affirmé mardi qu'elle espérait toujours conclure un traité de libre-échange avec l'Europe d'ici la fin de l'année en dépit des réticences du président français François Hollande.

"Notre position n'a pas changé: nous continuons à travailler avec l'objectif d'achever ces négociations avant la fin de l'année", a déclaré Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama, soulignant que le négociateur américain et porte-parole du représentant spécial américain au Commerce extérieur (USTR) Michael Froman se rendrait en Europe dans deux semaines.

Les Etats-Unis continuent de négocier le traité transatlantique de libre-échange (TTIP ou Tafta) avec l'Europe en dépit des réticences françaises, a indiqué M. Froman.

"La Commission européenne et les dirigeants des Etats membres de l'Union européenne ont clairement réaffirmé leur engagement à poursuivre les négociations", a indiqué à l'AFP Matt McAlvanah, porte-parole de l'USTR.

"Nous partageons cet engagement et tout au long de l'été, les Etats-Unis se sont concentrés sur la recherche de voies vers un accord qui convienne aux priorités des deux parties", a-t-il ajouté dans un email.

Le représentant américain au Commerce extérieur Michael Froman "est impatient de poursuivre ce travail lorsqu'il va rencontrer la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström dans les semaines qui viennent", conclut-il.

Le président François Hollande a affirmé mardi que la France ne voulait pas "cultiver l'illusion" d'un accord "avant la fin de l'année" et "la fin du mandat" de Barack Obama.

Un peu plus tôt, son secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl, avait même indiqué que le gouvernement français allait demander en septembre, à l'occasion d'une réunion des ministres européens du Commerce à Bratislava, à la Commission européenne d'arrêter les négociations sur ce projet.

Négocié depuis mi-2013 par le gouvernement américain et la Commission européenne, l'accord TTIP (Transatlantic Trade Investment Partnership, également connu sous un autre acronyme anglais, Tafta), vise à supprimer les barrières commerciales et réglementaires de part et d'autre de l'Atlantique pour créer une vaste zone de libre-échange censée doper l'activité économique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG