Liens d'accessibilité

Libéria : Ellen Johnson Sirleaf promet un gouvernement d’inclusion


Un agent électoral vérifie la carte de vote de Mme Sirleaf , le 8 novembre 2011, près de Monrovia

Un agent électoral vérifie la carte de vote de Mme Sirleaf , le 8 novembre 2011, près de Monrovia

Les résultats du second tour de la présidentielle sont presque complets au Libéria. La gagnante du premier tour, Ellen Johnson Sirleaf, s’apprête à diriger le pays pendant cinq nouvelles années, après le boycott du scrutin par son challenger du CDC (Congrès pour le changement démocratique), Winston Tubman.

Mme Sirleaf, qui aura reçu plus de 90% des suffrages au second tour, suite à ce boycott, a promis un gouvernement d’inclusion, alors qu’elle fait face à des accusations de manque de crédibilité.

« Nous comptons dorénavant, dit-elle, faire appel à tous les dirigeants du CDC. Nous voudrions voir de quelle façon ils peuvent collaborer. Comme je l’ai déjà dit, il nous faut nous assurer qu’il y ait une réconciliation, afin d’atteindre nos objectifs de développement. Il va y avoir des leaders du CDC, nouvellement élus ou réélus, au Parlement et nous allons collaborer avec eux. »

Une votante au bureau de Paynesville, à Monrovia (8 novembre 2011)

Une votante au bureau de Paynesville, à Monrovia (8 novembre 2011)

La présidente du Libéria se dit confiante et croit que les actes posés par son nouveau gouvernement en vue de rassembler toutes les couches de la population contribueront à renforcer son mandat.

Pour un coup d’œil sur la situation ce vendredi 11 novembre, nous avons joint à Monrovia le représentant de l’ONG Open Society, Joe Pemagbi. Cliquez sur le lecteur ci-dessous pour l’écouter.

XS
SM
MD
LG