Liens d'accessibilité

Libéria : l’ONU décide de retirer 700 casques bleus


Des soldats philippins de la mission des Nations unies au Libéria

Des soldats philippins de la mission des Nations unies au Libéria

Le Conseil de sécurité a voté jeudi à l'unanimité le retrait de 700 casques bleus de la mission des Nations unies au Liberia.

Avec ce retrait, les effectifs de la mission des Nations unies au Liberia
passeront de 5.800 à 5.105 hommes d'ici septembre.

Cette mission de l'ONU a été mise en place au Liberia en 2003, lorsque le pays sortait d'une guerre civile, et n'est pas liée spécifiquement à l'épidémie d'Ebola.

Les 15 membres ont adopté une résolution qui prévoit que le Liberia puisse assurer pleinement sa propre sécurité d'ici au 30 juin 2016.

Le Liberia est le pays le plus touché par l'épidémie qui a débuté en décembre 2013 et fait plus de 10.400 morts à travers le monde, très majoritairement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, trois pays voisins qui comptent plus de 99% des victimes dans le monde.

Une femme est encore morte du virus fin mars après un mois sans contamination au Liberia, une situation qui a donné l'espoir d'une fin d'épidémie dans les prochains mois dans ce pays qui a récemment rouvert ses frontières.

Les Etats-Unis ont mis un terme fin février à leur opération militaire spécifique pour combattre l'épidémie au Liberia.

XS
SM
MD
LG