Liens d'accessibilité

George Weah confiant de ses chances à la présidentielle de 2017 au Liberia


George Weah, lors d'un match de jubilé à Marseille 11 juin 2005.

George Weah, lors d'un match de jubilé à Marseille 11 juin 2005.

Avant de se reconvertir en politique, il a été une star du football, notamment récompensé du Ballon d'Or en 1995, un trophée qu'il est jusqu'à présent le seul Africain à avoir obtenu.

L'opposant libérien et ex-star du football international George Weah a affirmé jeudi à l'AFP être certain de remporter l'élection présidentielle de 2017, quelques heures avant d'annoncer officiellement sa candidature devant ses partisans.

"Je veux dire à tous les CDCistes d'être confiants. Notre heure est venue", a déclaré M. Weah, sénateur et l'un des dirigeants du Congrès pour le changement démocratique (CDC), dans une interview à l'AFP à son domicile.

"Je vais annoncer aujourd'hui mon intention d'être président du Liberia. Je sais que les Libériens croient en moi et je suis prêt à répondre à leurs attentes", a-t-il assuré, avant de se rendre au siège du CDC où des milliers de partisans attendaient sa déclaration de candidature.

George Weah, 49 ans, a déjà été candidat à la présidentielle de 2005, battu par Ellen Johnson Sirleaf, puis de nouveau en 2011 en tant que prétendant à la vice-présidence sur un "ticket" présidentiel.

​Mme Sirleaf ne pouvant se représenter en 2017, il devrait affronter son vice-président, Joseph Boakai, 71 ans.

Très populaire dans son pays, "Mister George" a remporté son premier mandat électif en décembre 2014 en devenant sénateur de la province de Montserrado (ouest), la plus peuplée du pays, où est située la capitale Monrovia, distançant très largement Robert Sirleaf, un des fils de la présidente.

Avant de se reconvertir en politique, il a été une star du football, notamment récompensé du Ballon d'Or en 1995, un trophée qu'il est jusqu'à présent le seul Africain à avoir obtenu.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG