Liens d'accessibilité

L'explorateur qui aurait retrouvé la Santa Maria redoute des pillages


Barry Clifford, lors d'un point de presse à New York le 14 mai 2014

Barry Clifford, lors d'un point de presse à New York le 14 mai 2014

Un explorateur qui pense avoir retrouvé l’épave de la Santa Maria, la caravelle qui a transporté Christophe Colomb jusqu’aux Amériques en 1492, redoute qu’elle ne soit pillée.
Barry Clifford estime que le bateau doit être renfloué le plus rapidement possible. Il a déjà ouvert des pourparlers avec le gouvernement haïtien et espère entamer ses travaux la semaine prochaine. Pour l’instant, l’épave n’est pas surveillée.

Elle se trouve au large de la côte septentrionale d’Haïti, au même endroit où, selon le carnet de bord de Colomb, l’explorateur et son équipage avaient dû abandonner le navire après qu’il ait échoué contre un récif le jour de Noël, 1492.

M. Clifford affirme détenir des preuves crédibles qu’il s’agit bien de la caravelle de Colomb. Il l’aurait détectée avec son équipage dès 2003, mais n’avait pas pu, à l’époque, confirmer qu’il s’agissait bel et bien du Santa Maria. L’explorateur dit que s’il est autorisé à renflouer le navire, il aimerait organiser une exposition des restes du vaisseau, à des fins caritatives, en faveur d’Haïti.
XS
SM
MD
LG