Liens d'accessibilité

L'ex-ministre centrafricain de la Sécurité publique, en sûreté en France


L’ancien ministre centrafricain de la Sécurité publique, le pasteur Josué Binoua, limogé dimanche dernier par décret présidentiel, sans contreseing du premier ministre Nicolas Tiangaye, est en sécurité en France.


M. Binoua, qui dispose aussi de la nationalité française, a été évacué par l’armée française vers le camp Mpoko avant de s’envoler pour la France, a déclaré à Nathalie Barge le président de la Ligue centrafricaine des droits de l’Homme, Joseph Bindoumi.

La maison de M. Binoua avait été pillée dans les violences du 5 décembre, et sa vie avait été menacée. Deux autres ministres – ceux des Finances et du budget, et de l’Elevage, ont été remerciés en même temps que M. Binoua, alors même que l’archevêque catholique de Bangui appelait à la réconciliation, évoquant le défunt président sud-africain Nelson Mandela en exemple.

M. Bindoumi a ajouté avoir été alerté par M. Binoua quant à ses difficultés. L’ancien ministre de la Sécurité publique disait craindre pour sa sécurité et avoir reçu des menaces de mort.
XS
SM
MD
LG