Liens d'accessibilité

Levée de l’interdiction pesant sur l’eau du lac Erié


Des algues flottant dans le lac Erié près de Toledo (AP)

Des algues flottant dans le lac Erié près de Toledo (AP)

La municipalité de Toledo, métropole de l’Ohio, a levé l'interdiction pesant sur l'approvisionnement en eau de la ville, qui avait privé un demi-million de personnes d'eau potable.

Le maire de Toledo, Michael Collins, a annoncé lundi que plusieurs tests avaient montré que le niveau atteint par les toxines n’est plus dangereux. L'eau est maintenant bonne à boire et M. Collins a exhorté les gens à revenir à la normale.

Les habitants de Toledo avaient dû se rabattre sur des bouteilles d’eau filtrée samedi, après que la municipalité eut déclaré que des tests menés dans une usine de traitement de l'eau avaient révélé des niveaux élevés de microcystines, une toxine qui provoque des vomissements, de la diarrhée et des défaillances du foie.

La Garde nationale de l'Ohio a dû être mobilisée ce weekend pour distribuer plus de 100.000 litres d'eau potable aux résidents, ce qui n'a pas suffi. Beaucoup de gens ont du faire des kilomètres – se déplaçant dans certains cas plus de 100 km - pour trouver et acheter de l'eau en bouteille, les magasins les plus proches ayant rapidement épuisé leurs stocks.

Le gouverneur de l'Ohio, John Kasich, a brièvement déclaré l'état d'urgence dans plusieurs comtés. On ne pouvait même pas faire bouillir l’eau, vu que ce procédé pouvait augmenter la teneur en toxines du liquide. Les personnes aux systèmes immunitaires fragiles ont été averties de ne pas utiliser l’eau pour se laver.

A l’origine de ces toxines : de grandes quantités d'algues qui poussent dans le lac Érié, l'un des cinq « Grands Lacs » situés le long de la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. La prolifération des algues est due à la présence de phosphore qui provient des fertilisants utilisés en agriculture, et aux usines de traitement des eaux usées.

Le lac Érié est frappé chaque année par ce phénomène, qui est apparu dans les années 1960, donc il y a plus de 50 ans. Elles avaient disparu dans les années 1990, avant d’augmenter de façon constante au cours de la dernière décennie

XS
SM
MD
LG