Liens d'accessibilité

Les talibans revendiquent l'attaque d'un hôtel à Kaboul


Le Park Palace, site de l'attaque revendiquée par les taliban à Kaboul (AP Photo/Allauddin Khan)

Le Park Palace, site de l'attaque revendiquée par les taliban à Kaboul (AP Photo/Allauddin Khan)

L'attaque du Park Palace, un hôtel dans un quartier résidentiel de Kaboul qui a coûté la vie à 14 personnes, dont quatre Indiens, un Américain, un Britannique, un Italien et un Kazakh.

KABOUL, 14 mai (Reuters) - Les taliban afghans ont revendiqué jeudi la responsabilité de l'attaque d'un hôtel dans un quartier résidentiel de Kaboul qui a coûté la vie à 14 personnes, dont quatre ressortissants indiens, un Américain, un Britannique, un Italien et un Kazakh.

L'opération a été menée mercredi soir vers 20h30 alors que des convives participaient à un dîner au Park Palace, un établissement fréquenté par les étrangers et situé dans le quartier résidentiel de Kolola Pushta, où devait être donné un concert. La revendication de l'attaque a été faite par Zabihoullah Moudjahid, porte-parole des taliban, dans un communiqué transmis par courrier électronique.

"Les forces d'occupation doivent savoir qu'elles ne seront jamais à l'abri de nos attaques, quel que soit le lieu", écrit Moudjahid. Après un siège qui a duré environ cinq heures, les autorités ont présenté un bilan de cinq morts. Le nombre de tués a été ensuite revu à la hausse et porté à 14 par un responsable de la sécurité afghane après la découverte de nouveaux cadavres.

La mission des Nations unies à Kaboul a confirmé ce bilan. La présence de citoyens américain, britannique et indiens a été confirmée par leurs ambassades. Le décès des ressortissants italien et kazakh a été annoncé par leur ministère des Affaires étrangères. "Nous regrettons de devoir confirmer qu'un ressortissant britannique a été tué dans l'attaque de la nuit dernière dans un hôtel de Kaboul", a déclaré jeudi un porte-parole de la représentation britannique.

Le Park Palace est situé près du ministère de l'Intérieur et de l'ambassade d'Inde à Kaboul. "Nous avons déterminé le lieu de l'attaque avec précision et nous avons trouvé l'heure exacte de l'événement", a déclaré le porte-parole des taliban ajoutant que l'opération a été menée par un seul homme armé d'un fusil d'assaut AK-47. L'an dernier, deux restaurants de la capitale afghane avaient été la cible d'attaques des taliban qui avaient coûté la vie à 30 personnes.

Les insurgés islamistes ont également ouvert le feu mercredi sur des dignitaires religieux dans la province méridionale d'Helmand, causant la mort de sept personnes.

XS
SM
MD
LG