Liens d'accessibilité

Les pilotes d'Air France lèvent le préavis de grève pour ce week-end


Un Airbus A380 d'Air France

Un Airbus A380 d'Air France

Les syndicats de pilotes d'Air France ont décidé mardi de lever le préavis de grève prévu de vendredi à lundi prochain, en plein Euro de football.

Le futur PDG d'Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, qui prend ses fonctions le 4 juillet, leur avait proposé dans la matinée de geler l'application de certaines mesures salariales, décriées par les pilotes, en échange d'une trêve sociale de quatre mois.

Prenant acte de la "main tendue", les trois syndicats (SNPL, Spaf et Alter) "ont décidé de suspendre le préavis du 24 au 27 juin, il n'y aura pas de grève ce week-end", a déclaré à l'AFP Véronique Damon, secrétaire générale du SNPL Air France, majoritaire chez les pilotes (65%).

"Le report est acté", a confirmé le président du Spaf (21%), Grégoire Aplincourt.

Jean-Marc Janaillac avait rencontré mardi matin les représentants des pilotes français pour tenter de trouver une sortie de crise.

Il leur a demandé de lever leur préavis et de ne pas "déclencher de nouveau mouvement (...) jusqu'au 1er novembre", le temps pour lui de bâtir un nouveau "projet stratégique" tourné vers la croissance, selon un document interne consulté par l'AFP.

Le dialogue social s'était dégradé depuis plusieurs mois entre la direction de la compagnie aérienne et les syndicats de pilotes. Ces derniers s'offusquent notamment de la volonté d'Air France de réaliser de nouvelles économies, la compagnie ayant renoué avec les bénéfices en 2015 grâce à leurs efforts, disent-ils.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG