Liens d'accessibilité

Les participants au sommet « In Defense of Christians » rencontrent Obama


Le patriarche d'Antioche, Béchara Boutros Raï, a évoqué la violence contre les chrétiens au Moyen-Orient (AP)

Le patriarche d'Antioche, Béchara Boutros Raï, a évoqué la violence contre les chrétiens au Moyen-Orient (AP)

Les patriarches des Églises orientales ont rencontré le président Barack Obama jeudi à l'issue d'un sommet pour discuter des attaques contre les chrétiens en Syrie, en Irak et ailleurs au Moyen-Orient.

Pour la première fois, les dirigeants des grandes dénominations Maronites, coptes, arméniennes et melkites se sont réunis à Washington lors du sommet inaugural du groupe « In Defense of Christians » (En défense des chrétiens ou IDC), un groupe du Moyen-Orient.

Les dirigeants des églises, qui ont été en désaccord par le passé sur la théologie et la pratique religieuse, se sont unis pour mettre en évidence la situation dramatique de leurs coreligionnaires. Leur séminaire s'était ouvert lundi dans la capitale américaine en présence « d'un millier de chefs spirituels chrétiens, responsables politiques et délégués », selon les organisateurs.

Ces derniers mois, les chrétiens et autres minorités ont fui les militants de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie qui les obligeaient à se convertir à l’islam sous peine de mort.

L'année dernière, des dizaines d'églises coptes en Egypte ont été détruites par les partisans des Frères musulmans.

Le patriarche maronite, Béchara Boutros Raï, a affirmé que la violence contre les chrétiens est assez pénible. « Mais, ce qui est encore plus difficile, c’est que cette tragédie humaine a lieu sous les yeux du monde », qui, jusqu'à présent, n’a fait que regarder simplement ces atrocités atteindre le point de non-retour. « Ce qui se passe au Moyen-Orient est une manifestation concrète du mal », a-t-il déclaré mercredi au Capitole lors d’une séance de dialogue et d'échanges avec des membres du Congrès.

L’EI sévit en Irak depuis plusieurs mois, obligeant des milliers de chrétiens à fuir le pays.

XS
SM
MD
LG