Liens d'accessibilité

Les oiseaux du continent nord-américains, menacés


Un aigle à tête blanche, emblème national des États-Unis (Reuters)

Un aigle à tête blanche, emblème national des États-Unis (Reuters)

Les espèces d'oiseaux nord-américaines sont gravement menacées, selon un rapport publié par la National Audubon Society.

Dans ce document intitulé « L'État des Oiseaux 2014 », des scientifiques disent que les oiseaux des zones arides ont enregistré la plus forte baisse. Il s’agit notamment des espèces qui vivent dans des habitats désertiques de l'ouest des Etats-Unis, et dont la population a chuté de 46 % depuis 1968, principalement en raison de la perte et de la fragmentation des habitats.

Plus de 300 espèces sont menacées par le changement climatique et les espèces envahissantes, y compris l'aigle à tête blanche, emblème national des États-Unis.

Les scientifiques ont analysé 30 années de statistiques sur le climat aux États-Unis et du Canada, et des dizaines de milliers d'observations d'oiseaux, et d'études sur leurs lieux de reproduction et sur les conditions climatiques.

Les experts ont également examiné les populations d'oiseaux à travers les prairies, les forêts, les zones humides, les océans, les îles et le long des côtes. La situation n’est guère brillante dans les prairies, ont-ils constaté, faisant état d’une baisse de 40 % du taux de reproduction des oiseaux, dont la sturnelle des prés et le goglu, depuis 1968.

Ces données ont été publiées cent ans après l'extinction de la tourte voyageuse, un pigeon migratoire qui était présent en très grand nombre sur le continent nord-américain au début du XIXe siècle, mais dont l’espèce a été décimée en seulement quelques dizaines d’années, les agriculteurs la considérant comme nuisible aux récoltes.


XS
SM
MD
LG