Liens d'accessibilité

Les observateurs onusiens des droits déployés au complet au Burundi

  • Eddy Isango

Le président Pierre Nkurunziza du Burundi, à gauche, et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à droite, se serrent la main lors d'une conférence de presse conjointe à Bujumbura, Burundi, 23 février 2016.

Le président Pierre Nkurunziza du Burundi, à gauche, et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à droite, se serrent la main lors d'une conférence de presse conjointe à Bujumbura, Burundi, 23 février 2016.

L’équipe d’enquêteurs indépendants de l’ONU sur les droits de l’homme s’est déployée, au complet, au Burundi, a affirmé à New York le porte-parole des Nations unies.

Les enquêteurs de l’ONU vont, selon M. Haq, collecter les informations au Burundi. Ils se rendront ensuite dans les camps des réfugiés des pays voisins –au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie et en RDC- pour recueillir les témoignages des Burundais qui ont fui leur pays.

Le déploiement des observateurs des droits de l’homme constitue une étape importante conduisant à l’enquête, a soutenu Christophe Haines, chef de l’équipe d’enquêteurs. Une partie de l’équipe avait déjà visité le Burundi en début mars.

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a institué l’enquête indépendante de l’ONU sur le Burundi en avril 2015.

L’enquête indépendante de l’ONU sur le Burundi va s’y rendre à nouveau en juin et va présenter un rapport final au Conseil des droits de l’homme en septembre 2016.

Le Burundi est plongé dans une crise depuis plus d’un an, après l’annonce de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. Des violations des droits de l’homme y sont quotidiennement enregistrés avec des tueries et centaines de milliers des Burundais obligés de fuir leur pays.

XS
SM
MD
LG