Liens d'accessibilité

Les nouvelles colonies israéliennes, "coup presque fatal" à la paix, selon l'ONU


Etat palestinien : Abbas soumet une demande d'adhésion à l'ONU

Etat palestinien : Abbas soumet une demande d'adhésion à l'ONU

Israël a annoncé vendredi son intention de construire 3.000 logements en Cisjordanie et à Jérusalem-est, au lendemain du vote à l'Assemblée générale de l'ONU accordant à la Palestine un statut d'Etat observateur non membre aux Nations unies.

"Les colonisations sont illégales au regard du droit international et si ce projet venait à se concrétiser, cela porterait un coup presque fatal aux dernières chances de garantir une solution à deux Etats", a rappelé Ban Ki-moon.

Dans une déclaration sévère pour le gouvernement israélien, M. Ban souligne que ce projet "risque de couper totalement Jérusalem-est du reste de la Cisjordanie".

"C'est avec une grande inquiétude et une profonde déception que le secrétaire général a appris l'annonce par Israël" de ces nouvelles implantations, indique le communiqué.

Comme il l'avait fait juste avant le vote à l'ONU, M. Ban "appelle une nouvelle fois toutes les parties concernées à reprendre les négociations et à redoubler d'efforts pour obtenir une paix complète, juste et durable et (il) leur demande instamment de s'abstenir de toute action provocatrice".

"Dans l'intérêt de la paix", Israël doit "renoncer à son projet", conclut M. Ban.

La décision israélienne a suscité de vives critiques au sein de la communauté internationale, notamment de la part des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l'Union européenne.

Le gouvernement israélien a aussi annoncé dimanche qu'il bloquait le transfert des taxes collectées par Israël au profit de l'Autorité palestinienne, toujours en représailles au vote de l'ONU sur la Palestine.
XS
SM
MD
LG