Liens d'accessibilité

Les noms et coordonnées de milliers d'étrangers vivant en Thaïlande publiés sur internet


Les noms, adresses, professions et numéros de passeport de plus de 2.000 étrangers vivant dans le sud de la Thaïlande, ont été mis en ligne brièvement.

Les noms, adresses, professions et numéros de passeport de plus de 2.000 étrangers vivant dans le sud de la Thaïlande, ont été mis en ligne brièvement.

Les noms, adresses, professions et numéros de passeport de plus de 2.000 étrangers vivant dans le sud de la Thaïlande, ont été mis en ligne brièvement, une erreur d'après le développeur du site lors d'un test pour la police.

Cette fuite, mise au jour dimanche soir par des internautes sur les réseaux sociaux, intervient au moment où le royaume met en place une nouvelle politique vis-à-vis des étrangers séjournant dans le pays.

Appelée "Good guys in, bad guys out" ("les bons dedans, les méchants dehors"), la nouvelle mesure entrée en vigueur le 20 mars prévoit un durcissement des conditions pour les étrangers en séjour illégal. Ainsi, un séjour illégal de moins d'un an entraîne une interdiction de séjour de cinq ans.

Le site ne fonctionnait plus lundi mais a eu le temps de devenir viral sur la toile avant d'être inaccessible.

Le site, qui portait le sceau de la police thaïlandaise, n'utilisait pas les adresses web utilisés par les sites gouvernementaux.

Le développeur du site, appelé Akram Leeming, a publié une déclaration sur Facebook expliquant "faire une démo" pour la police.

"Comme les gens étaient inquiets, considérant que cela pouvait affecter leur sécurité, nous l'avons fermé", a-t-il ajouté.

Contactée par l'AFP, la police de l'immigration n'a donné suite.

Depuis l'arrivée au pouvoir en Thaïlande d'une junte militaire en 2014, les contrôles ont été renforcés, avec leur lot d'expulsions et de détentions dans des conditions insalubres.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG