Liens d'accessibilité

Drones américains au Niger...la société civile réagit


Un drone américain sur la piste de l'aéroport militaire de Kandahar, en Afghanistan (juin 2010)

Un drone américain sur la piste de l'aéroport militaire de Kandahar, en Afghanistan (juin 2010)

Il s’agirait de drones de surveillance pour recueillir des renseignements sur les activités des groupes islamistes armés dans cette région.

Les États-Unis envisagent de stationner des drones dans la Bande sahélo-saharienne. Il s’agirait de drones de surveillance pour recueillir davantage de renseignements sur les activités des groupes islamistes armés dans cette région.

Des responsables américains qui s'exprimaient sous couvert de l'anonymat ont confirmé l’information parue dans le quotidien New York Times.

Le Niger a donné son feu vert et près de 300 soldats américains pourraient ainsi être déployés dans ce pays voisin du Mali, pour mettre en œuvre ces drones.

Brigi Rafini, Premier ministre du Niger

Brigi Rafini, Premier ministre du Niger


Selon un responsable militaire américain, cité par le New York Times, c’est le conflit au Mali qui a poussé le Pentagone à envisager une telle base, mais il a ajouté que celle-ci bénéficierait également aux activités de renseignements et de surveillance américaines dans l'ensemble de la région.

Les États-Unis ne possèdent qu'une seule base militaire permanente en Afrique - à Djibouti, précisément – et elle est à environ 5.000 kilomètres du Mali.
Dans la société civile nigérienne, certains leaders se disent déçus. Ils ont répondu aux questions de notre correspondant Abdoulrazak Idrissa.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG