Liens d'accessibilité

Les New Yorkais, libres de boire des litres de boissons sucrées


Le maire de New York avait espérer faire limiter la taille des boissons sucrées, pour lutter contre l'obésité

Le maire de New York avait espérer faire limiter la taille des boissons sucrées, pour lutter contre l'obésité

Les New Yorkais pourront continuer de boire des litres de boissons sucrées sans être inquiétés. En effet, une cour d’appel de l'Etat de New York a confirmé une décision d’un tribunal de moindre instance, bloquant l'interdiction proposée par le maire de New York, Michael Bloomberg, sur la vente des boissons sucrées de taille géante.

La cour d'appel a statué mardi que le Conseil sur la Santé de New York (New York City's Board of Health) a outrepassé ses pouvoirs et agi inconstitutionnellement lorsqu'il a approuvé le plan du maire visant à restreindre la taille des sodas et autres boissons sucrées.

Si elle avait été adoptée, la mesure aurait empêché les restaurants, magasins, salles de cinéma et centres sportifs de vendre des boissons sucrées dépassant 473 millilitres. Il faut dire que plus de la moitié des New Yorkais sont en surpoids, et la municipalité avait fait valoir que la mesure aiderait à lutter contre l’obésité. Un problème de santé publique dont les séquelles coûtent de plus en plus chers aux services publics.

M. Bloomberg, qui a pris un certain nombre d’initiatives pour améliorer la santé publique, a quand même réussi à faire interdire le tabac dans les restaurants et les bars. Il milite également pour l’élimination des matières grasses nocives à la santé humaine des menus des restaurants.
XS
SM
MD
LG