Liens d'accessibilité

Les musulmans fuient Bangui


Des heurts dans Miskine

Des heurts dans Miskine

En Centrafrique, la situation sécuritaire est toujours tendue dans certains quartiers de Bangui. Au moins 2 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans un incident survenus vendredi à Gobongo dans le 4e arrondissement. Les soldats rwandais de la MISCA ont tiré à balles réelles pour disperser une foule de pillards qui s’attaquait aux convois de rapatriement des ressortissants tchadiens.

Tout a commencé au moment où l’un des camions du convoi, rempli de plusieurs tonnes de bagages est tombé en panne à hauteur du marché de Gobongo. Des jeunes munis d'armes blanches ont voulu à tout prix en vider le contenu. C’est alors qu’ils vont se heurter à l’opposition des soldats rwandais de la force africaine qui ont dispersé la foule. Bilan ; au moins 2 morts et plusieurs blessés. Le nombre de victimes n’est encore confirmé par la MISCA.

Par ailleurs,, ces tirs ont provoqué la fermeture du marché Gobongo et ont perturbé pendant un moment la circulation sur cet axe menant au PK12 à la sortie nord de Bangui.

Pendant ce temps, la situation des déplacés musulmans de la ville de Bouar à l’ouest du pays est alarmante. Ces personnes, un peu plus de 1200, manquent de tout et cri au secours.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG