Liens d'accessibilité

Les ministres de l'OTAN réaffirment leur soutien à la conférence de paix syrienne


John Kerry a conféré avec Catherine Ashton du projet de conférence de paix sur la Syrie

John Kerry a conféré avec Catherine Ashton du projet de conférence de paix sur la Syrie

Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'OTAN et la Russie ont exprimé leur soutien à une conférence de paix syrienne prévu le mois prochain à Genève. Au terme d’une réunion mercredi, les ministres ont publié une déclaration soulignant qu’un processus politique conduit par les Syriens est la seule solution à la crise. Ils ont également exprimé leur soutien aux « progrès importants » réalisés par une mission conjointe des Nations Unie (ONU) et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), chargée de débarrasser la Syrie de ses armes chimiques.

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, et la représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Catherine Ashton, ont eu des entretiens pour discuter des plans pour la conférence de la paix, qui vise à établir un gouvernement de transition en Syrie.

Tant le gouvernement syrien que la principale coalition opposée au président Bachar al-Assad se sont déclarés prêts à participer à la rencontre, mais il n'est pas clair qui d'autre y prendra part.

En Syrie mercredi, des roquettes tirées dans les quartiers sous contrôle syrien à Alep ont tué au moins 17 personnes. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui est basé à Londres, a déclaré que des civils et des soldats se trouvent parmi les morts.

Alep a été le théâtre de certains des combats les plus féroces de la guerre civile, depuis que les rebelles se sont emparés d'une partie de la ville en 2012.
XS
SM
MD
LG