Liens d'accessibilité

Les médiateurs du dialogue burundais proposent un report des élections au 31 juillet


Le président burundais Pierre Nkurunziza

Le président burundais Pierre Nkurunziza

Il a été proposé jeudi aux deux parties de reporter les scrutins législatif, communal et présidentiel au 31 juillet.

Ayant fait la sourde oreille à tous les appels visant à le convaincre d'abandonner l'idée du troisième manda, le président Pierre Nkurunziza a commencé sa campagne présidentielle jeudi à Kirundo, dans le nord du Burundi.

Des législatives et communales couplées sont prévues lundi et le 1er tour de la présidentielle le 15 juillet.

Jeudi, les médiateurs ont proposé, en l'absence du Cndd-Fdd, de reporter les scrutins législatif, communal et présidentiel au 31 juillet. Les deux parties devraient donner leur réponse vendredi.

La communauté internationale estime que le climat actuel au Burundi ne permet pas des élections crédibles, rapporte l'Afp.

Le représentant du gouvernement, revenu mercredi à la table des négociations après avoir boycotté les discussions la veille, était à nouveau absent jeudi.

Le camp présidentiel, disant vouloir éviter un vide institutionnel, refuse de repousser à nouveau les scrutins.

XS
SM
MD
LG