Liens d'accessibilité

Les média sénégalais dénoncent l'arrestation de jeunes en RDC


Une quarantaine de jeunes ont été arrêtés, dont des Sénégalais et des Burkinabès. Ils étaient venus participer à Kinshasa à un atelier d’échanges avec la jeunesse congolaise.

Les medias sénégalais fustigeaient lundi l’arrestation en République démocratique du Congo (RDC) de Fadel Barro et d’autres militants du mouvement dit « Y’en a marre ».

Ces jeunes étaient venus participer à Kinshasa à un atelier d’échanges avec la jeunesse congolaise. Egalement présents : desmembres duBalai citoyen du Burkina Faso.

Les forces de sécurité congolaises ont arrêté une quarantaine de personnes, dont un diplomate américain, Kevin Sturr, qui a été relâché.

Selon les média sénégalais, Alioune Tine, président du Comité Sénégalais des Droits de l’Homme a demandé aux autorités congolais d’éviter « tout mauvais traitement » à l’endroit des membres de «Y’en a marre ».

XS
SM
MD
LG