Liens d'accessibilité

Les Kurdes en passe de reprendre le contrôle total de Kobani


Kobani, théâte d'une offensive des Kurdes (Photo domaine public)

Kobani, théâte d'une offensive des Kurdes (Photo domaine public)

Adossée à la frontière turque, dans le nord de la Syrie, la ville assiégée est au centre de combats depuis le mois de juillet dernier.

BEYROUTH (Reuters) - Les combattants kurdes syriens, soutenus par les frappes de la coalition internationale, sont sur le point de reprendre le contrôle intégral de la ville de Kobani aux djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI), a rapporté lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Adossée à la frontière turque, dans le nord de la Syrie, la ville assiégée est au centre de combats depuis le mois de juillet dernier.

Appelée aussi Aïn al Arab, Kobani est devenu un symbole de la résistance aux djihadistes sunnites, qui se sont emparés de vastes territoires en Irak et en Syrie l'année dernière. Les Kurdes syriens, qui ont reçu le renfort de peshmergas (combattants kurdes) d'Irak venus via la Turquie, affrontent toujours les hommes de l'EI dans les faubourgs est de la ville, a précisé l'OSDH, qui est basé en Grande-Bretagne et suit l'évolution de la guerre civile grâce à un réseau d'informateurs sur le terrain.

Les combattants kurdes de l'organisation YPG progressent avec prudence car les djihadistes ont miné le terrain avant de prendre la fuite, a précisé l'OSDH. "Nos forces progressent, mais jusqu'à maintenant, l'YPG n'a pas pu annoncer la reprise de l'ensemble de Kobani. Nous pensons que demain, Kobani sera libérée", a déclaré à Reuters un responsable de la ville, Idris Nassan. Selon lui, la moitié de la ville est totalement en ruines et une bonne partie du reste a subi des dommages.

La ville manque d'eau, d'électricité, de vivres mais aussi de soins médicaux. Les avions de la coalition internationale bombardent les positions de l'EI presque quotidiennement depuis le début du mois dans le secteur de Kobani. L'armée américaine a annoncé lundi que ses avions et ceux des autres partenaires de la coalition avaient mené 21 raids aériens en Syrie et 13 autres en Irak au cours des dernières 24 heures. En Syrie, 17 des 21 raids ont concerné le secteur de Kobani.

XS
SM
MD
LG