Liens d'accessibilité

Les insectes appelés à jouer un plus grand rôle dans l'alimentation


Les abeilles comptent parmi les insectes consommés par certaines populations

Les abeilles comptent parmi les insectes consommés par certaines populations

A l’occasion de la récente Conférence internationale sur les forêts au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition, parrainée par les Nations Unies (ONU) à Rome, la FAO a souligné le rôle des insectes dans l’alimentation humaine et animale.

Dans une nouvelle étude intitulée : « Des insectes comestibles : perspectives d’avenir en matière de sécurité alimentaire humaine et animale », la FAO a rappelé que plus de 1.900 espèces d'insectes sont consommées par au moins 2 milliards de personnes dans le cadre de leurs régimes alimentaires traditionnels, source majeure et facilement accessible d'aliments nutritifs et riches en protéines.

Les principaux insectes consommés sont les scolytes (soit des insectes proches des charançons), les chenilles, les abeilles, les guêpes et les fourmis, mais aussi les sauterelles et les criquets.

A noter que les insectes sont très prisés par certaines populations d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine et du Pacifique. Mais si près de deux milliards d’êtres humains ont intégré les insectes dans leur régime alimentaire, en Occident, des facteurs culturels font que ces importantes sources de protéines sont rares sur les menus aussi bien des ménages que des restaurants.

Même en Afrique, a fait valoir le ministre des Eaux et Forêts du Gabon, M. Gabriel Tchango, qui assistait à la conférence à Rome, il reste beaucoup à faire pour valoriser les insectes. Il faudrait capitaliser sur le savoir local, évaluer la valeur nutritionnelle des insectes, se familiariser avec les techniques de récolte ou culture des insectes commercialisables, a-t-il dit.

De son côté, la FAO rappelle que la récolte et l'élevage d'insectes peuvent créer des emplois et des sources de revenus, pour l'instant essentiellement au niveau des ménages mais potentiellement aussi à l'échelle industrielle. Il faudrait néanmoins clarifier les textes législatifs et les règlementations qui faciliteraient l'essor de ce marché, estime la FAO.
XS
SM
MD
LG