Liens d'accessibilité

Les humanitaires, vivement préoccupés par les tirs d’obus à Goma


Goma, dans l'Est de la République démocratique du Congo

Goma, dans l'Est de la République démocratique du Congo

Dans un communiqué publié jeudi, le Comité international de la Croix Rouge (CICR) s’est dit vivement préoccupé par les tirs d’obus qui ont atteint des quartiers de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi que la localité frontalière de Gyseni au Rwanda.

« Le fait que des zones densément peuplées soient touchées par des obus est particulièrement inacceptable», a relevé Rachel Bernhard, chef de la sous-délégation du CICR à Goma. « Nous rappelons à toutes les forces en présence que le droit international humanitaire interdit les attaques qui ne sont pas dirigées contre un objectif militaire déterminé et que la population civile et les biens civils doivent être protégés », a-t-elle poursuivi.

Le CICR précise avoir déployé à Goma une équipe chirurgicale qui travaille en collaboration avec le personnel congolais de l’hôpital Ndosho de Goma. La Croix Rouge fournit une aide médicale en médicaments, pansements, substituts de plasma ainsi que du matériel médical.

Par ailleurs, des équipes du CICR continuent de porter assistance en eau et en vivres à des communautés plus isolées touchées par les conflits, y crompris dans le territoire du Masisi.
XS
SM
MD
LG