Liens d'accessibilité

Manifestation à Goma contre le départ du M23


Une vue de la manifestation du 28 novembre 2012 à Goma

Une vue de la manifestation du 28 novembre 2012 à Goma

Certains secteurs affirment que les participants à la manifestation du 28 novembre ont été manipulés par le groupe rebelle

La rébellion congolaise du M23 semble avoir amorcé mercredi son retrait de Goma, selon des témoins. Toutefois, tant la MONUSCO que les responsables congolais ont dit vouloir attendre de voir si le retrait apparent des rebelles va se concrétiser.

Le porte-parole civil du M23, Bertrand Bisimwa, a fait savoir au service francophone de la Voix de l'Amérique que le repli est en accord avec le communiqué émis à Kampala par la CIRGL, demandant au groupe d'abandonner Goma.

Dans le chef-lieu du Nord-Kivu, ce retrait est diversément apprécié. Il y a même eu des manifestations mercredi à Goma contre le départ de l'Armée révolutionnaire congolaise (M23) et contre le gouvernment de Kinshasa. Néanmoins, d’autres accusent les rebelles de manipuler la population.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG