Liens d'accessibilité

Les G.I's rentrent d'Irak


Un soldat américain rentrant d'Irak

Un soldat américain rentrant d'Irak

C’est le grand retour au pays pour des milliers de soldats américains en ce moment. Ils rentrent d’Irak et regagnent leurs bases ici aux États-Unis.

Washington achève le retrait de ses forces militaires déployées en Irak. Les soldats américains doivent quitter le pays d’ici le 31 décembre, date butoir pour un retrait complet.

C'est le cas de la base de Fort Hood au Texas, où débarquent ces soldats des avions en provenance d’Irak.

Retour au bercail et à temps pour les fêtes de Noel et du Nouvel An. C’est un accueil triomphal auquel a droit le major Mike Williams : '’C'est vraiment fabuleux de vivre de tels moments, c’est le bonheur total pour moi.’’

Le major Williams est l’un des dizaines de milliers de soldats à quitter l'Irak après la décision du président Obama de faire rentrer les troupes d’ici à la fin de l’année.

Mais le bilan est lourd : plus de quatre mille soldats américains tués au cours des huit années passées sur le sol irakien.

Ca sent le biscuit de Noël qui sort tout juste du four. Le major Williams est bien chez lui à la maison. Ses enfants lui sautent au cou et lui font des câlins, ravis de le retrouver...

Son épouse, Royann, s’était retrouvée seule avec les enfants pendant un bon bout de temps. Même si elle est incertaine que c’est le bon moment pour les forces américaines de quitter l'Irak, Royann savoure toutefois le retour de son époux.

"C'est merveilleux. On n’arrête pas de sourire et de décorer la maison pour Noël.Nous avons été impatient de le retrouver et c’est vraiment formidable."

Comme Royann, tant d’autres familles de soldats ont souffert et ont fait d’énormes sacrifices au cours de ces huit dernières années. Des souffrances et des sacrifices pour permettre à leurs enfants, selon elles, de vivre dans un monde plus sûr.

"Je préfère que nous combattions les terroristes en terre étrangère. Même si cela voulait dire que mon mari devait y retourner à maintes reprises. Mais bien-sûr j’espère qu’il n’aura pas à le faire encore pour le bien de nos enfants.Si le travail a été bien fait cette fois, alors je pense que ça valait la peine. "

Le major Williams fut en ligne de mire a maintes reprise en Irak. Mais pour lui, c’était pour une bonne cause : se débarrasser de Saddam Hussein et mener cette lutte sans merci contre les réseaux de terroristes comme al-Qaïda. Mais aussi et surtout, éviter d’autres attaques comme celles perpétrées contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001.

Le retour au pays signifie également un temps de réinsertion pour ces soldats américains. Tout comme le major Williams, ils se préparent à leur nouveau rôle dans les bases militaires.

"Dans l’immédiat, mon plan est de me réintégrer au sein de ma famille, ensuite retrouver mon unité après les vacances et me remettre en forme comme les autres membres de l’unité, tout cela donc pour être de nouveau fin prêt pour notre métier de soldat."

Parce que bien-sûr le major Williams sait que la guerre contre le terrorisme n'est pas terminée. Sa prochaine mission peut se produire n’importe quand et n’importe où.

Mais en attendant, c’est le bonheur et la paix de l’esprit au sein du foyer de la famille Williams.

XS
SM
MD
LG