Liens d'accessibilité

Egypte: les Frères musulmans déclarés "organisation terroriste" après un attentat contre la police


L'attentat de mardi matin contre la préfecture de police de Mansoura a fait au moins 13 morts et plus de 100 blessés.

Le Premier ministre égyptien Hazem el Beblawi a qualifié la confrérie des Frères Musulmans d’organisation «terroriste», peu après un attentat contre la police dans le Delta du Nil.

Les autorités égyptiennes disent que l’attentat à la voiture piégée contre la préfecture de police de Mansoura, mardi matin, a fait au moins 13 morts et plus de 100 blessés.

Après l’attaque meurtrière, les propriétaires de magasins et les habitants de la zone la plus touchée fouillaient dans les décombres de bâtiments dont les façades ont été éventrées par la force de l'explosion. Morceaux de verre et de béton jonchaient le sol, tandis que les rues étaient inondées en raison d'une conduite d'eau rompue.

La plupart des victimes sont des employés de la police.

Le Premier ministre égyptien Hazem el-Beblawi (archives)

Le Premier ministre égyptien Hazem el-Beblawi (archives)

Devant la façade détruite du siège de la police provinciale, le ministre égyptien de l'Intérieur Mohamed Ibrahim a déclaré devant la presse que les enquêteurs découvriront ce qui s'est passé et trouveront les suspects.

Il a accusé les Frères musulmans et d'autres groupes islamistes d’être à l’origine de l'attaque, tandis que le porte-parole du gouvernement Hani Sala'eddin a dit à Sky News Arabia que le Premier ministre par intérim Hazem el-Beblawi considérait la confrérie des Frères Musulmans comme un «groupe terroriste».

Mais le service de presse des Frères Musulmans a condamné l'explosion, la qualifiant d’attaque «directe sur l'unité du peuple égyptien.»

Le Ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim a ajouté que l'attentat ne remettrait nullement en question le processus politique ou le référendum constitutionnel prévu les 14 et 15 Janvier.

XS
SM
MD
LG