Liens d'accessibilité

Les Français à Washington soulagés de l'élection d'Emmanuel Macron


Les Français lèvent leurs verres après la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)

À l'étranger, pas facile pour les Français de se sentir concernés par les élections françaises. Alors pour vivre l'élection et avoir l'impression d'être comme en France, la communauté française s'est retrouvée dans un restaurant à Washington. VOA Afrique s'est rendu sur place.

Certains avaient déjà prévenu le restaurant et réservé des tables pour ne pas laisser la place au hasard. D'autres ont décidé de venir à l'improviste, après avoir lu que l'établissement français organisait un brunch spécial "Élection française".

"Nous avions eu beaucoup de monde pour le premier tour, nous avons donc renouvelé l'expérience pour le 7 mai", explique Anastasia Mori, propriétaire de La Jambe, installé récemment dans un quartier de Washington D.C..

Quelques minutes avant l'annonce de la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)
Quelques minutes avant l'annonce de la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)

Petit à petit, le bar et les chaises vides se remplissent. Quelques minutes avant les résultats, le silence fait place au brouhaha animé. Le décompte de 60 secondes est lancé.

Chacun gère ses dernières secondes à sa manière. Les plus stressés respirent fort, quand d'autres empêchent l'oxygène d'atteindre leurs poumons. Les mains sur le visage ou bien agrippées à leurs verres, tous ont le regard fixé sur ce chiffre qui défile bien trop lentement. Les secondes passent dans le silence, jusqu'à ce qu'une des clientes ne puisse plus se retenir et crie à voix haute les dernières secondes.

"5, 4, 3, 2, 1..." Les cris de joie effacent le silence pesant. La trentaine de personnes présentes devant l'écran respirent à l'unisson. "Merci, Emmanuel Macron!"

Aux Etats-Unis, les Français ont voté à une très grande majorité pour le candidat d'En marche avec 93,26%, contre 6,62% pour Marine Le Pen, et 2,15% pour le vote blanc ou nul.

Pour fêter la victoire du chouchou des Français à l'étranger, Anastasia décide d'offrir une coupe de crémant. "Vive la France!", s'exclament les clients, levant leur verre.

Un président jeune qui a su séduire les jeunes

Parmi les clients du restaurant, Emmanuel Caroit est venu entre amis pour assister aux résultats de l'élection.

"J'ai voté Emmanuel Macron lors des deux tours", confie le jeune homme, employé d'une organisation internationale. "Je sais qu'il n'a pas beaucoup d'expérience dans le monde politique, mais il est jeune, je suis content d'avoir un président qui a une nouvelle vision".

"Pour les législatives, il peut réussir à rassembler", espère-t-il.

Jean-Philippe, Audrey, Vincent et Emmanuel sont heureux de la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)
Jean-Philippe, Audrey, Vincent et Emmanuel sont heureux de la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)

Une de ses amies, elle également heureuse que son candidat de coeur ait gagné. "J'ai le même âge que lui, donc forcément, je me sens plus proche de lui, de ses idées", raconte Audrey Marie Crochemar, originaire de la Martinique.

"En Martinique, c'était Mélenchon qui était arrivé en premier ; je sais qu'autour de moi, à part ma famille qui vote pour Macron, les Martiniquais étaient davantage favorables au Front de gauche", souligne-t-elle.

Loin de la France, mais près de la politique

Margaux Marrone, originaire de Lille, vit depuis seulement deux mois dans la capitale américaine. Elle n'a pas fait de procuration avant de venir aux États-Unis. Pourtant, elle a tenu à vivre les résultats avec ses compatriotes.

Margaux, fille au pair, était présente avec une amie pour voir la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)
Margaux, fille au pair, était présente avec une amie pour voir la victoire d'Emmanuel Macron à La Jambe, à Washington DC, le 7 mai 2017. (VOA/Nastasia Peteuil)

"Quand on est loin, on est vraiment détaché des commentaires, de ce qui se passe en France, c'est donc difficile de se sentir concerné, c'est pour cela que l'on a décidé de venir retrouver les autres Français pour les deux tours", confie-t-elle.

Pour Laetitia-Laure Brock, employée d'une entreprise française, les médias américains n'ont pas su suivre l'élection française du point de vue politique. "C'est difficile de suivre l'élection française depuis les États-Unis, car les journalistes américains se focalisent sur les vies familiales des candidats".

Jean-Philippe Lodugnon-Harding est un avocat parisien qui vit depuis quatre années à Washington DC. Au premier tour, il avait voté Benoît Hamon. "Être éloigné, ça donne également envie de plus s'investir politiquement et de s'engager aussi ici, à Washington D.C.".

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG