Liens d'accessibilité

Les FARC annoncent la paix en Colombie


"La paix est proche" a annoncé sur Twitter le le président colombien Juan Manuel Santos.

"La paix est proche" a annoncé sur Twitter le le président colombien Juan Manuel Santos.

"La paix est arrivée", a annoncé mercredi la rébellion colombienne des Farc sur Twitter peu apprès l'apparition à La Havane de son chef Timoleon Jimenez, dit "Timochenko", pour une réunion historique avec le président colombien Juan Manuel Santos.

Ce tweet est accompagné d'une photo du numéro un des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) discutant avec des négociateurs de la guérilla qui participent aux pourparlers de paix ouverts en 2012 dans la capitale cubaine.

Dans la matinée, M. Santos avait annoncé, également sur Twitter, que "la paix (était) proche" avant cette réunion prévue à 17H00 (21H00 GMT).

A cette réunion, "seront présents le président Santos, le président (cubain) Raul (Castro) et le commandant +Timochenko"+, avait indiqué plus tôt à l'AFP une source au sein de la délégation des Farc à Cuba.

Tout semblait indiquer que cette réunion porterait sur la justice, volet crucial des pourparlers de paix censés mettre fin à plus d'un demi-siècle de conflit, le plus ancien d'Amérique latine et le dernier encore en cours sur le continent.

Il s'agit du premier face-à-face entre le président Santos et le chef des Farc, recherché pour homicide aggravé, terrorisme, enlèvement et rébellion.

Ce serait aussi la première fois depuis 14 ans qu'un président colombien rencontre le plus haut dirigeant des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), plus importante guérilla du pays avec 7.000 combattants.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG