Liens d'accessibilité

Les explosifs étaient en fait... des pâtes


Un officier de police tunisien surveille le quartier, prés de la frontière avec la libye, le 9 mars 2016.

Un officier de police tunisien surveille le quartier, prés de la frontière avec la libye, le 9 mars 2016.

Un homme a menacé de se faire exploser dans un bureau de poste de Tunis avant que les forces de l'ordre ne découvrent, au soulagement général, que son sac ne contenait que des pâtes, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

"Un homme a fait irruption ce matin dans un bureau de poste de la capitale avec un sac sur le dos, en menaçant de se faire exploser", a dit le ministère dans un communiqué.

Le gouverneur de Tunis s'est rendu sur place pour "négocier avec le suspect en présence des unités sécuritaires sur place, où il a été maîtrisé".

Il s'est ensuite avéré que le sac "contenait deux kilos de pâtes et deux boutons reliés par des fils électriques", a précisé le ministère dans un second communiqué.

L'homme, en conflit avec son épouse, était devenu vendeur ambulant en Tunisie après avoir été expulsé du pays européen où il résidait, selon la même source, qui n'a pas dit de quel pays il s'agissait.

"Il a agi de la sorte pour attirer l'attention sur lui en raison de sa situation financière et sociale", a affirmé le ministère.

Des rumeurs avaient auparavant suscité l'inquiétude en évoquant un homme portant des explosifs devant un bureau de poste.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG