Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis revendiquent la frappe sur le porte-parole d'Al-Qaïda en Syrie


Les Etats-Unis entendent complètement démanteler Al-Qaïda

Les Etats-Unis entendent complètement démanteler Al-Qaïda

Les Etats-Unis ont revendiqué lundi le bombardement en Syrie qui a visé Abou Firas al-Souri, le porte-parole du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, ainsi que plusieurs autres jihadistes

L'armée américaine a mené un bombardement dans le nord-ouest du pays dimanche, tuant plusieurs combattants, a affirmé Peter Cook, porte-parole du Pentagone.

"Nous estimons que le haut responsable d'Al-Qaïda, Abou Firas al-Souri, était dans cette réunion et nous travaillons à confirmer sa mort", a-t-il dit.

Il "a travaillé avec Oussama Ben Laden et d'autres membres fondateurs d'Al-Qaïda pour entraîner des terroristes et mener des attentats dans le monde", a poursuivi M. Cook.

L'homme, Radwane Nammous de son vrai nom, a été tué, avait plus tôt affirmé à l'AFP l'Observatoire syrien des droits de l'homme, qui estimait toutefois que la frappe aérienne avait été menée par le régime syrien.

Un cessez-le-feu temporaire entre les forces gouvernementales syriennes et les rebelles tient globalement depuis le 27 février dans le pays ravagé par plus de cinq années de guerre, mais ne concerne pas le Front Al-Nosra ni le groupe jihadiste Etat islamique.


Avec AFP

XS
SM
MD
LG