Liens d'accessibilité

CIA : Washington renforce la sécurité avant la publication du rapport sur les interrogatoires


Camp David Accords Intelligence

Camp David Accords Intelligence

Le rapport de 6.000 pages détaille les « techniques d’interrogatoire renforcé » tels que la privation de sommeil et le waterboarding, c’est-à-dire une simulation de noyade

Les Etats-Unis ont mis sous haute sécurité les installations diplomatiques et les installations militaires américaines à l'étranger sont sous une sécurité, alors que le Sénat s’apprête à publier un rapport très attendu détaillant les méthodes d'interrogatoire de la CIA depuis les attentats du 11 Septembre 2001.

Mardi, l Sénat américain devra publier son rapport très attendu sur les “techniques d’interrogatoire” de la CIA depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Ce rapport sera le premier document de ce genre sur le recours à la torture contre des éléments présumés d’Al-Qaeda dans le cadre de ce qu’on appelait « la Guerre contre le terrorisme ».

Les responsables de l’administration-Obama craignent que ce rapport n’incite à la violence contre les intérêts des Etats-Unis à travers le monde.

Selon un porte-parole de la Maison Blanche, les ambassades américaines et autres installations sont prêtes à parer à toute éventuelle menace sécuritaire.

Et, il a été demandé aux commandants sur le terrain de prendre toutes les « mesures appropriées » pour protéger les troupes et bases américaines à l’étranger.

Le rapport de 6.000 pages détaille les « techniques d’interrogatoire renforcé » tels que la privation de sommeil et le waterboarding, c’est-à-dire une simulation de noyade.

Certaines de ces techniques auraient dépassé, dit-on, ce qui avait été autorisé par le président d’alors, George W. Bush.

Son successeur, Barack Obama, a annulé ces soi-disant « techniques d’interrogatoire renforcé » à son arrivée à la Maison Blanche.

XS
SM
MD
LG