Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis ont accéléré leur coopération militaire avec le Golfe


Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, Washington, 4 février 2015

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, Washington, 4 février 2015

Les Etats-Unis ont accéléré depuis un an leur coopération militaire avec les pays du Golfe inquiets de la menace iranienne, a indiqué à Ryad le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter.

"Depuis un an, nous avons fait d'important progrès" dans les différents domaines de coopération définis lors d'un sommet à Camp David (Etats-Unis) en mai 2015, a-t-il souligné.

M. Carter s'exprimait dans une conférence de presse après une réunion avec ses pairs du Golfe, et à la veille d'un sommet réunissant dans la capitale saoudienne le président américain Barack Obama et ses homologues des six pétromonarchies.

Les décisions de l'administration Obama, du refus d'intervenir en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad aux négociations sur le nucléaire avec l'Iran, grand rival chiite, ont ulcéré les pays sunnites du Golfe.

Mais l'accélération de la coopération militaire proposée il y a un an par Washington pour rassurer ces Etats face à la menace iranienne porte ses fruits, a expliqué le chef du Pentagone.

Ainsi, en ce qui concerne les ventes d'armes, les Etats-Unis ont donné depuis un an leur feu vert à "plus de 33 milliards de dollars" de ventes d'équipements militaires aux pays du Golfe, selon M. Carter.

Les patrouilles communes de navires de guerre se sont multipliées, comme les exercices militaires conjoints, a-t-il indiqué.

Et les deux parties travaillent sur un projet de défense aérienne et anti-missile commun pour les six pays du Golfe -Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Koweït, Qatar, Bahreïn, Oman-, a-t-il précisé.

Par ailleurs, les forces spéciales américaines et les forces spéciales de pays du Golfe "travaillent ensemble plus étroitement que jamais, y compris en zones de guerre", a ajouté le secrétaire à la Défense.

Selon un haut responsable américain de la Défense, les Etats-Unis vont aider les pays du Golfe à rendre interopérables certaines de leurs unités de forces spéciales. "Il y aura besoin de plus en plus de coopération avec des forces spéciales arabes dans la prochaine décennie".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG