Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis offrent au Cameroun de l’équipement de guerre tactique pour lutter contre Boko Haram


Un militaire camerounais monte la garde sur la montagne de Mandara à Mabass, dans le nord du Cameroun, 16 février 2015.

Un militaire camerounais monte la garde sur la montagne de Mandara à Mabass, dans le nord du Cameroun, 16 février 2015.

L’équipement a été réceptionné, deux mois après que Washington a déployé des soldats dans le pays pour aider à combattre le groupe islamiste nigérian.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Michael Hoza, a déclaré que cet équipement, des véhicules de combat de haute technologie et des générateurs de grande puissance, consitue un don du peuple américain pour l’aider à écraser ce groupe terroriste.

"Ils fournissent eau, électricité, manœuvrabilité, etc. Ils font suite à la livraison de véhicules blindés utilisés en fait dans les combats contre l’ennemi. Mais ce n’est que de l’équipement. Le vrai combat est livré par les courageuses forces militaires du Cameroun. Nous sommes fiers de notre partenariat avec elle. Nous fournirons non seulement de l’équipement, mais nous continuerons de fournir informations, renseignement, surveillance, reconnaissance, et nous fournirons de l’entrainement si nécessaire et à la demande du gouvernement du Cameroun", a expliqué M. Hoza.

En octobre, 300 militaires américains sont arrivés à Garoua, dans le nord du pays, pour aider à combattre Boko Haram.

Les extrémistes nigérians franchissent depuis 2013 la frontière avec le Nigéria et ont tué des centaines de personnes au Cameroun, outre les 10.000 morts qu’ils ont faits chez eux depuis 2009.

Le ministre camerounais de la défense, Beti Assomo, a déclaré que l’assistance américaine montre que le Cameroun a des amis dans son combat contre le groupe terroriste.


En début de semaine, le Cameroun a annoncé avoir libéré 900 otages de Boko Haram, et remercié la force américaine à Garoua pour son aide dans le domaine du renseignement.

L’année dernière, les Etats-Unis ont déclaré Boko Haram “organisation terroriste”, et mis à prix (7 millions de dollars) la tête de son leader, Abubakar Shekau.

XS
SM
MD
LG