Liens d'accessibilité

Les éléphants d'Afrique, de plus en plus menacés


Carnage d'éléphants, tués pour leurs défenses, l'ivoire étant très prisé en Chine

Carnage d'éléphants, tués pour leurs défenses, l'ivoire étant très prisé en Chine

L'ancienne star de la NBA, le chinois Yao Ming, s'est rendu en Afrique pour mieux constater l'impact du braconnage des éléphants et rhinocéros.

Yao Ming, l’ancien joueur chinois du championnat nord-américain de basketball, la NBA, s’est récemment rendu en Afrique pour constater en personne l’impact du braconnage des éléphants et des rhinocéros.

But de l’opération : alerter la population mondiale, et notamment les Chinois, sur la situation des espèces menacées en Afrique. Car si les éléphants et les rhinocéros sont les principales victimes des braconniers, c’est à cause de la croissante demande en ivoire en Chine ces dix dernières années. C’est également parmi les populations asiatiques que la corne de rhinocéros est très prisée, sous forme de poudre qui sert à fabriquer des remèdes et des aphrodisiaques.

La démarche de Yao Ming est d’autant plus cruciale qu’à l’occasion de sa dernière réunion début septembre à Ouagadougou au Burkina Faso, les 25 Etat africains réunis au sein de la Coalition pour l’Eléphant d’Afrique ont dressé un sombre constat : l’éléphant disparait de régions entières de l’Afrique.

Pierre Kafando, directeur de la Faune et des Chasses du Burkina Faso et président de la Coalition pour l’Eléphant d’Afrique, a appelé les donateurs à financer les initiatives de l’organisation pour sauver les derniers troupeaux du continent des trafiquants.
XS
SM
MD
LG