Liens d'accessibilité

Armés de leurs livres, les écrivains s'unissent pour lutter contre Boko Haram


Une vidéo du groupe nigérian Boko Haram, le 20 janvier 2015.

Une vidéo du groupe nigérian Boko Haram, le 20 janvier 2015.

Les écrivains du Tchad, Niger et du Cameroun revendiquent l'introduction des livres contre Boko Haram dans le système scolaire des trois pays.

Les écrivains ont déclaré que pour que la lutte contre Boko Haram soit efficace, il faudrait informer les enfants dès leur bas âge des mauvaises pratiques de cette secte terroriste.

Reportage de Moki Edwin Kindzeka à Yaounde.

Un orchestre de la rue invite la population de Yaoundé à la présentation d'un livre intitulé "Non à Boko Haram" par les écrivains du Tchad, du Niger et Cameroun.

L'écrivain Camerounais Christian Ngange explique le contenu du livre au public.

Selon l'écrivain Tchadien Renaud Dinguemnaial, ce livre est leur contribution à la lutte contre Boko Haram.

Le Cameroun et le Niger ont déjà accepté l'introduction de cet ouvrage dans leur système scolaire. Renaud Dinguemnaia recommande au Tchad d'en faire autant. Selon lui, il est nécessaire d'informer les enfants que le groupe islamiste Boko Haram est dangereux.

Le Cameroun , le Tchad, le Niger, le Bénin, et le Nigeria luttent depuis sept ans contre Boko Haram. Chaque fois que les militants de cette secte prennent des communautés en otage, ils distribuent leurs matériels de propagande.

XS
SM
MD
LG