Liens d'accessibilité

Les dons de sang des homosexuels à nouveau autorisés aux Etats-Unis


Don de sang

Don de sang

Certains observateurs réclamaient depuis longtemps l’assouplissement de l’interdiction, qui remontait à 1983.

Après 31 ans, l'interdiction faite aux homosexuels et bisexuels américains de faire don de leur sang a été assouplie. Un comité d'experts indépendants de la Food and Drug Administration (FDA), l'Agence américaine des médicaments, a tranché la question mardi. Ce qui permet d’espérer que les réserves de sang disponibles pour les transfusions augmenteront de 2 à 4 %.

Certains observateurs réclamaient depuis longtemps l’assouplissement de l’interdiction, qui remontait à 1983. À l'époque, il n’existait pas de test rapide permettant de déterminer si les dons étaient infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), qui cause le sida.

A noter que pendant une période de 10 à 20 jours suivant la contamination par le VIH, il existe une « fenêtre virologique » durant laquelle le virus est indétectable dans le sang, alors même que le risque de le retransmettre lors d'une transfusion contaminée reste de 100%.

Ainsi, la FDA a choisi de maintenir une interdiction moins astreignante, qui interdit les dons de sang par des hommes qui ont eu des rapports sexuels avec d'autres hommes au cours des 12 derniers mois. Une mesure similaire à celle en vigueur dans un certain nombre de pays européens, dont la Grande-Bretagne. Il incombera donc aux « gays » de respecter ces contraintes.

XS
SM
MD
LG