Liens d'accessibilité

Les diplomates iraniens en poste en Arabie sont retournés à Téhéran


Le président iranien Hassan Rohani

Le président iranien Hassan Rohani

Les diplomates iraniens en poste en Arabie saoudite ont quitté mercredi ce pays qui a rompu ses relations avec Téhéran après des attaques contre des représentations diplomatiques saoudiennes en Iran, a annoncé l'agence officielle SPA.

Les personnels de l'ambassade d'Iran à Ryad et du consulat de Jeddah (ouest) sont repartis vers leur pays "à bord d'un avion privé iranien", a précisé l'agence saoudienne SPA.

En Iran, la chaîne de télévision d'Etat IRIB a ensuite montré des images d'un avion sur le tarmac de l'aéroport Mehrabad à Téhéran.

Elle a précisé que 54 diplomates iraniens et leurs familles étaient à bord, et qu'ils ont été accueillis par un vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Les diplomates saoudiens et leurs familles, postés en Iran, étaient retournés mardi en Arabie saoudite.

La crise entre les deux pays a éclaté après l'exécution samedi dernier en Arabie d'un dignitaire chiite, Nimr al-Nimr, condamné pour "terrorisme". Sa mise à mort a entraîné des manifestations et des attaques contre l'ambassade et un consulat saoudiens en Iran.

Commentant ces attaques, l'ambassadeur iranien en Arabie saoudite Hossein Sadeghi les a qualifiées "d'inacceptables". "Nous devons en tirer une leçon: certes, il faut préserver le droit de protester, mais un tel acte ne devrait pas se produire", a-t-il dit.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG