Liens d'accessibilité

Les développeurs de l'Apple Watch cherchent une "killer app"


L'Apple Watch (AP)

L'Apple Watch (AP)

Une "killer app" qui attire l'attention des consommateurs sera la clé du succès de l'Apple Watch dont la sortie est prévue le 24 avril.

NEW YORK (Reuters) - Deux jours après la présentation de la montre connectée d'Apple AAPL.O , des développeurs de logiciels disent qu'il ne sera pas facile de créer une application phare dite "killer app" pour l'Apple Watch car ils doivent se contenter d'un mode test.

Si certains sont enthousiastes à l'idée de développer des programmes pour l'Apple Watch, d'autres en revanche expriment leur scepticisme quant aux perspectives d'une "killer app" pour cet ordinateur de poche encapsulé dans une montre-bracelet, explique Markiyan Matsekh, chef de produit chez l'éditeur de logiciels Eleks.

Une "killer app" qui attire l'attention des consommateurs sera la clé du succès de l'Apple Watch dont la sortie est prévue le 24 avril. Elle pourrait donner naissance à de nouvelles entreprises à l'image du phénomène observé avec l'iPhone.

L'application de partage de photos Instagram par exemple été vendue un milliard de dollars (944 millions d'euros) à Facebook FB.O et le service de messagerie Snapchat est valorisé jusqu'à 19 milliards de dollars. Apple a bloqué certaines fonctions sur le kit de développement (SDK) comme le gyroscope et l'accéléromètre et le simulateur pour la montre ne permet pas d'accéder à toutes les fonctionnalités, disent les développeurs.

Le groupe à la pomme a refusé de s'exprimer sur le sujet. "Les limitations sont décourageantes", a dit Markiyan Matsekh, qui a aidé à la conception d'une application permettant de contrôler à partir de la montre Apple une Tesla Model S, sans la participation du constructeur automobile américain de voitures électriques.

Un autre développeur, Mark Rabo, estime pour sa part qu'Apple cherche à stimuler la créativité des éditeurs en restreignant certaines fonctions. Selon lui, le défi "n'est pas de prendre une application pour téléphone mobile et essayer de la faire rentrer dans une Watch". Mark Rabo développe une application baptisée "Revere" qui lie des notes à l'agenda.

Avec cette application, la montre va reconnaître quand son utilisateur prend part à une réunion et afficher les notes précédemment dictées sur les participants par exemple. Ryan Taylor, directeur du design chez Normative Design, l'éditeur qui a embauché Mark Rabo, souligne qu'il n'y a toujours pas de "killer app" sur les montres fonctionnant avec le système Android de Google GOOGL.O , alors qu'elles sont sur le marché depuis deux à trois ans. Apple veut "amener les gens à penser des applications pour montre différemment de celles d'un iPhone.

Ce changement de culture prend un peu plus de temps et c'est normal", a-t-il dit. Le groupe à la pomme a listé 40 applications sur son site web lors de la présentation lundi de l'Apple Watch et promis des "milliers" d'autres qui sont en cours de développement.

XS
SM
MD
LG