Liens d'accessibilité

Les deux candidats à la vice-présidence s'affrontent jeudi soir


Le débat entre Joe Biden (à g.) et Paul Ryan doit se dérouler dans le Wisconsin

Le débat entre Joe Biden (à g.) et Paul Ryan doit se dérouler dans le Wisconsin

C’est ce soir que s’affrontent le vice-président américain, Joe Biden, et Paul Ryan, colistier du candidat républicain à la présidentielle du 6 novembre, Mitt Romney. Le débat, qui aura lieu dans l’Etat du Kentucky, sera l’unique confrontation publique entre les deux candidats à la vice-présidence, et jusqu’à la dernière minutes, ils s’entrainaient d’arrache-pied pour cette rencontre clé.

Le démocrate Joe Biden fait de la politique depuis 40 ans. C’est également un expert en affaires étrangères, défenseur de la classe moyenne, et l'un des plus proches conseillers du président Barack Obama.

Paul Ryan, lui, est député à la Chambre des représentants depuis 14 ans. Le président Obama l’avait qualifié dans le passé de leader idéologique des républicains au Congrès. Il est connu pour sa maîtrise des détails les plus obscurs du budget et des propositions qui transformeraient des programmes sociaux tels que le Medicare, l'assurance-maladie pour les retraités.

Durant la campagne électorale, M. Biden a attaqué Messieurs Ryan et Romney. « Ce n’est pas audacieux de donner encore mille milliards de dollars en allégements fiscaux aux millionnaires. Ce n’est pas audacieux de transformer l'assurance-maladie en un système de tickets-santé », avait dit M. Biden. « Et il n’y a rien d’audacieux à éjecter 19 millions d’enfants et de personnes âgées de Medicaid, qui n’ont nulle part où se tourner », avait ajouté le vice-président

Côté républicain, M. Ryan joue le même rôle que M. Biden. Pour lui, les Américains ont le choix entre le leadership du président Obama, qui n’a abouti à rien, et la promesse d'un avenir meilleur avec M. Romney.

« Voulons-nous rester sur la voie que le président Obama a prise? Il me semble que non. C’est une voie qui nous endette toujours plus, une voie où le doute s’accentue, et le déclin est plus prononcé », a fait valoir M. Ryan.

De l’avis des analystes politiques, l’enjeu du débat entre messieurs Ryan et Biden est peut-être encore plus important qu’il ne l’a été ces dernières décennies. Ce serait dû à la mauvaise prestation du président Obama lors du débat présidentiel de la semaine dernière.

Depuis lors, certains sondages montrent que M. Romney a pris de l’avance face au président Obama, notamment dans des Etats clés du centre du pays. Selon un sondage de l’institut de recherche Pew Research, M. Romney devance son rival démocrate de quatre points. A noter néanmoins que d'autres sondages placent M. Obama en tête des intentions de vote, face à M. Romney.

Pour l’analyste Stephen Hess de la Brookings Institution, le rôle de M. Biden ce soir sera d’être nettement plus dur que le président lors de son premier débat avec M. Romney.

« Ses partisans s’attendent à ce qu’il présente les arguments que M. Obama s’est abstenu d’utiliser » affirme M. Hess. Le président semblait vouloir éviter d’attaquer M. Romney, alors que c’est un élément clé de la campagne menée par les démocrates, a-t-il ajouté.

Une ombre à ce tableau : Le vice-président Biden a une réputation de gaffeur. Il lui faudra se surveiller ce soir, d’autant que Ryan est un tacticien chevronné.
XS
SM
MD
LG