Liens d'accessibilité

Les conflits au Proche-Orient et en Afrique du Nord dévastateurs pour la sécurité alimentaire


Un enfant souffrant de malnutrition au Soudan du Sud, le 25 juillet 2014.

Un enfant souffrant de malnutrition au Soudan du Sud, le 25 juillet 2014.

L'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a souligné vendredi les effets néfastes des conflits au Proche-Orient et en Afrique du Nord sur la sécurité alimentaire ainsi que la vulnérabilité particulière des enfants souffrant de faim chronique.

"La situation concernant la sécurité alimentaire dans la région se détériore d'une manière dramatique dans la région", a déclaré à l'AFP Abdessalam Ould Ahmed, directeur général-adjoint de la FAO et représentant de l'organisation pour l'Afrique du Nord et le Proche Orient.

"Le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté, passant de 16 millions en 1990 à 33 millions aujourd'hui. C'est la seule région au monde où la pauvreté et la faim sont en croissance", a-t-il ajouté.

M. Ould Ahmed s'exprimait en marge d'une conférence réunissant au siège de la FAO, à Rome, les représentants de 25 pays de cette région qui ont adopté une déclaration insistant sur "l'importance de la stabilité et de la paix pour tout effort de développement destiné à porter ses fruits à court, moyen et long-terme", selon un communiqué.

Ces pays ont en outre "exprimé leur vive préoccupation face à la détérioration dramatique de la situation de la sécurité alimentaire et de la nutrition, en particulier chez les enfants dans la région Proche-Orient et Afrique du Nord, en raison des conflits et de la crise prolongée".

"Aider les agriculteurs, à condition qu'ils soient hors de danger en restant sur leurs terres, est essentiel pour prévenir les déplacements massifs. Cela pose aussi les bases de la reconstruction", a déclaré le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

L'insécurité alimentaire "peut compromettre le processus de paix et relancer le cycle de la violence", a rappelé le directeur général de la FAO.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG