Liens d'accessibilité

Les compagnies aériennes nord-américaines interdisent de transporter les trophées de chasse


La tête d'un lion

La tête d'un lion

La décision est une des retombées de la mort de Cecil, célèbre lion tué au Zimbabwe par un chasseur américain.

Delta, American Airlines, United Continental et Air Canada sont les compagnies aériennes qui ont annoncé l’interdiction abord de leurs avions des trophées de chasse.

La décision n’a pas rencontré l’assentiment du groupe de logistique américain UPS qui estime que "beaucoup de choses qui sont transportées (...) pourraient susciter la controverse. Les opinions sur ce qui est convenable de transporter varient en fonction des publics".

Pour expliquer son refus, UPS dit prendre en compte de nombreux facteurs pour établir ses politiques en matière de transport. Il cite notamment l'obligation de s'assurer de "la légalité des contenus" expédiés.

"Nous évitons de faire des jugements sur ce que sont des contenus convenables. Toutes les cargaisons doivent se conformer aux lois", écrit le groupe américain dans un courriel, ajoutant qu'il exige de chaque expéditeur une documentation spécifique, des informations sur l'origine et le lieu de destination des marchandises.

Mardi, la compagnie aérienne Air Canada a, elle, suivi l'exemple de ses homologues américaines. "Air Canada refuse de transporter en tant que fret, sur son réseau mondial, tout trophée de lion, de léopard, d'éléphant, de rhinocéros et de buffle d'Inde".

United a souligné de son côté mardi que ses archives montrent qu'elle n'a pas transporté de trophées animaliers par le passé.

La veille, Delta avait "banni l'expédition des trophées de lions, léopards, éléphants, rhinocéros et buffles via ses cargos. Cette décision s'applique au réseau fret mondial", selon le communiqué du transporteur.

- Espèces protégées -

Delta a aussi prévu de revoir ses politiques en cours concernant les autres espèces et d'en discuter avec les agences gouvernementales et les différentes organisations concernées.

La compagnie American Airlines a annoncé une décision similaire dans un tweet envoyé lundi soir. "A compter d'aujourd'hui, nous ne transporterons plus de trophées de buffles, éléphants, léopards, lion ou rhinocéros".

Air Canada a souligné dans un courriel que son interdiction est en ligne avec sa politique commerciale calquée sur le respect de "la réglementation sur la protection des espèces menacées en vigueur dans tous les territoires où elle exerce ses activités, conformément à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES)".

United explique qu'elle se plie aux régulations américaines et internationales qui interdisent la possession de trophées des espèces protégées. Ces compagnies nord-américaines ont pris cette décision comme d'autres compagnies aériennes, dont Emirates et South African Airways.

Les experts en protection de la faune apprécient la mesure, mais estiment qu'elle devrait se limiter aux espèces protégées :

XS
SM
MD
LG