Liens d'accessibilité

Les combats continuent dans la région de Kidal entre différents groupes séparatistes au nord du Mali


Des rebelles touareg au Nord du Mali en février 2012.

Des rebelles touareg au Nord du Mali en février 2012.

Après un regain de tension dans la région de Kidal, les combattants de la Plateforme, sous la houlette du Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia), continuent le combat contre la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA).

Au moins une vingtaine de personnes ont été tuées et 10 autres blessées dans les affrontements de ce week-end.

Au même moment où la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) parle de violation de cessez le feu, la Plateforme continue de s’installer dans des nouvelles localités qui étaient sous contrôle de la CMA.

Depuis le 16 septembre 2016, les combats ont repris entre la CMA et la plateforme dans la localité d'In Tachdaïte. Les combattants du Gatia ont mis la main sur un BRDM (automitrailleuse) de l'armée malienne en très bon état, a confié un spécialiste de cet engin à VOA Afrique.

Selon des sources locales, il semblerait que l'oasis soit un point de rencontre entre des djihadistes d’Al-Qaïda Maghreb islamique, les combattants Ansar Dine d'Iyad Ag Ghaly et le Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA).

In Tachdaïte est une oasis de la région de Kidal, mais également une base du MNLA, tombée dans l'escarcelle du Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia).

Plusieurs dépôts d'armes et des véhicules ont été récupérés à cet endroit. In Tachdaïte est la base principale de Mohamed Najim et le dépôt principal des armes du Mouvement national de libération de l'Azawad (Mnla).

Dès que les responsables de la CMA ont appris cette nouvelle, ils ont envoyé un communiqué de presse afin de dénoncer la violation du cessez-le-feu et le non-respect de l’accord pour la paix et la réconciliation.

Les combats du weekend ont fait au moins 20 des morts. Certains blessés ont été acheminés à l’hôpital régional de Gao.

Le 18 septembre 2016, les combats de la Plateforme ont pris position à Inhalid et Ikadawaten vers la frontière algérienne et à Tinfadimata, dans la région de Menaka.

Le Gatia a signé un accord avec le Mouvement pour le salut de l'Azawad (MSA), une dissidence de la CMA, afin de mener des patrouilles mixtes dans la région de Kidal.

Kassim Traoré (VOA Afrique - Bamako)

XS
SM
MD
LG