Liens d'accessibilité

Les Burundais ont voté pour désigner les chefs des collines


Le président Pierre Nkrunziza se rend au bureau de vote à vélo, le 21 juillet 2015. (AP Photo/Berthier Mugiraneza)

Le président Pierre Nkrunziza se rend au bureau de vote à vélo, le 21 juillet 2015. (AP Photo/Berthier Mugiraneza)

Comme les autres fois, l’opposition a boycotté les élections de lundi.

Les élections de lundi, appelées "collinaires", devraient permettre aux Burundais de désigner les chefs de collines.

Selon le code électoral burundais, les partis politiques n’entrent pas dans la course. Les candidats doivent être des indépendants.

Mais malgré cette spécificité, l’opposition conteste sa crédibilité.

"Il faut carrément reprendre tout le processus électoral de fond en comble", soutient Thatien Sibomana, porte-parole du parti d'opposition Uprona (Union pour le progrès national).

XS
SM
MD
LG