Liens d'accessibilité

Les briquettes de charbon de bois de GreenChar, très populaires au Kenya


Des vendeuses de charbon de bois en Zambie (Reuters)

Des vendeuses de charbon de bois en Zambie (Reuters)

En 2014, GreenChar a reçu le prix Anzisha Fellow récompensant les initiatives innovantes des jeunes Africains.

Un jeune kenyan, Tom Osborn, fait beaucoup parler de lui. C’est parce que dès son adolescence, il est devenu l’un des pionniers des énergies renouvelables en Afrique en fondant GreenChar, une start-up spécialisée dans la production et la commercialisation de briquettes de charbon de bois et de foyers écologiques.

M. Osborn fabrique ses combustibles à partir de résidus agricoles, notamment de canne à sucre, ce qui leur permet d’émettre 90% de fumée en moins tout en fournissant 60% d’énergie supplémentaire.

« Nous prenons des déchets de canne à sucre et recyclons cela en briquettes de charbon à haute teneur énergétique, favorables à l’environnement, de coût modique, et qui peuvent être utilisée s comme le charbon de bois classique », explique-t-il.

Au collège, il était tombé sur un rapport concernant les méfaits de la fumée de bois de chauffage et son impact nocif sur la santé. Du coup, il s’est inquiété pour la santé de sa mère, qui faisait la cuisine pour la famille, et respirait donc à longueur de journée un air malsain.

Le jeune collégien a entamé des recherches et découvert que des étudiants du Machakos Institute of Technology (MIT) du Kenya effectuaient des recherches sur la transformation de déchets agricoles en charbon. Ensemble, ils ont mis au point des briquettes de charbon moins toxiques, plus respectueuses de l’environnement, mais aussi moins chères. Elles se sont si bien vendues que les chiffres de production ne cessent d’être revus à la hausse et GreenChar a dû construire sa propre usine. Ce qui a porté la production à deux tonnes de briquettes par jour.

« Nous savons que cela brûle pratiquement sans fumée, que cela réduit la déforestation, que cela va avoir un impact positif sur les femmes. Et cette solution est disponible dans l’immédiat » explique Yina Sun, une employée de GreenChar.

En 2014, GreenChar a reçu le prix Anzisha Fellow récompensant les initiatives innovantes des jeunes Africains. Tom Osborn a également obtenu le prix Echoing Green Fellowet a été classé par le magazine Forbes dans les trente entrepreneurs de moins de trente ans à suivre.

XS
SM
MD
LG